Exposition des oeuvres de Saba niknam, olympe racana-weiler, david miguel et cyrus william robin

novembre 2022

Saba Niknam, Meeting with Herlik Khan

Ses dessins relatent sa rencontre avec  Erlik Khan, le Dieu du dessous de la terre et de la mort dans les mythologies mongoles et turques, à la suite d’une paralysie de Bell abimant son visage pendant quelques mois.   

Pendant sa convalescence, et en se regardant dans le miroir, son visage lui rappela ces masques chamaniques inuits avec un sourire étrange. Saba a découvert que chez les Inuits, c’est un mal qui leur est connu, pour qui le malade est chassé de son propre corps par un esprit et qu’à la suite de ce phénomène, étant à moitié mort, il peut voyager entre le monde du visible et de l’invisible. Ces croyances et histoires anciennes lui ont permis de surmonter plus poétiquement cette période difficile.

Olympe Racana-Weiler

Née en 1990, la peintre Olympe Racana-Weiler, d’origine franco-argentine, vit et travaille à Paris. Après un BFA en Arts-Plastiques et Sciences des Arts à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne en 2014, elle délaisse la formation académique au profit d’une transmission de savoir- faire d’exception et de rencontres humaines.

Olympe Racana Weiler

David Miguel

Une volonté de questionnement transcende toute la production artistique de David Miguel. Un univers hybride se dévoile tout au long de son travail à travers une démarche engagée, esthétique et d’(inter)subjectivité. Artiste pluridisciplinaire avec des performances à la FIAC, Art Basel Miami et au CCB de Lisbonne, son travail a été présenté dans des expositions telles qu’à New York, Barcelone ou en Slovénie.

Liant le domaine de la performance à celui des arts visuels, l’artiste nous invite à le suivre dans des œuvres et des dispositifs apparaissant comme autant de «transferts de mondes réels revisités ». Son travail est fait d’appropriations, de vidéos et d’objets détournés qui font souvent appel à la mémoire collective.

Dans ses actions, ses spectacles vivants et ses performances, la charge politique, écologique et sociale affleure, laissant place à différentes notions touchant la perception de soi, l’infini, le paradoxe, la pulsion, la protection ou la Nature. Le corps «multiple» est utilisé comme «mise en abime» de l’identité et de l’environnement dont l’interaction peut être poussée jusqu’à son paroxysme.
Par son travail du dessin, de la peinture, élargi à la sculpture et à l’installation, les frontières se brouillent entre langage figuratif et abstrait. Le regard s’attache aux œuvres par une sphère émotionnelle. Les notions de territoire, énigme, signifiant et représentation sont amenés.

Oeuvre de David Miguel, artiste-peintre et sculpteur à Paris

David Miguel

Cyrus William Robin

Diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts d’Angers, il est né en 1989 en Gironde. Il vit et travaille actuellement à Paris.

Cyrus William Robin